Mageia2 dépôts et codecs

Cher amis de perpinux

 

Comme vous le savez lors de l’installation d’un système GNU/Linux (entre autre ici de Mageia2) reste la problématique des dépôts à installer où à activer, enfin de profiter pleinement de votre système avec tous les codecs, applications (logiciels) propriétaires qui est nécessaire au bon fonctionnement dans la jungle de tous les médias audio et vidéo.

 

 exemple :

Pour la prise en charge du codec MP4a dans VLC sous Mageia, la version de VLC fournit par défaut dans ne supporte pas ce codec, il faut installer la version Tainted de VLC pour avoir la prise en charge de ce codec.

Pour lire des vidéo d’internet, il vous faudra installer Flahs-player depuis les dépôts Non-Free.

 

 

Les paquets de Mageia existent dans trois dépôts/médias différents, selon la licence utilisée par chaque paquet.
Voici un aperçu de ces dépôts :

Core: Le dépôt Core (de base) comprend des paquets avec des logiciels libres et open-source, à savoir les paquets autorisés sous licence libres et open-source, l’ensemble des médias Core (de base) sont ajoutés par défaut et les dépôts « Core Release (de base)  » et « Core Updates (mises à jour de base) » sont activés par défaut

Nonfree: Le dépôt Nonfree (non-libres) comprend les paquets qui sont libres de charge/gratuit, c’est à dire Mageia peut les redistribuer, mais ils contiennent du logiciel à source fermé (d’où le nom de Nonfree (non-libres)); Par exemple, ce dépôt comprend les pilotes propriétaires des cartes graphiques nVidia et ATI, des micrologiciel (firmware) pour différentes cartes réseau Wi-Fi … etc L’ensemble des médias Nonfree (non-libres) est ajouté par défaut et les dépôts « Nonfree Release (non-libres) » et « Nonfree Updates (mises à jour non-libres) » ne sont pas activé par défaut

 

Tainted: Le dépôt Tainted (corrompu, contaminé) comprend les paquets sous différentes licences, celles qui sont libres et non libres, mais les principaux critères pour les paquets dans ce dépôt est qu‘ils peuvent enfreindre des brevets et des lois sur le droit d’auteur (copyright) dans certains pays dans le monde (par exemple les codecs multimédia nécessaires pour lire des fichiers audio/vidéo de différents types, les paquets nécessaires pour lire les DVD vidéo du commerce … etc); tel que l’ensemble des médias Tainted (corrompu, contaminé) est ajouté par défaut, mais PAS activé par défaut, c’est à dire qu’il est complètement à consentement préalable, donc vérifier vos lois locales avant d’utiliser les paquets provenant de ce dépôt. Ce dépôt est uniquement ajouté pour pour raisons de commodité pour les utilisateurs. Ce dépôt est à Mageia, ce que le dépôt PLF est pour les utilisateurs de Mandriva ou le dépôt RPM Fusion est pour les utilisateurs de Fedora.

 

 

Lors de l’installation de Mageia2 le comportement du fichier urpmi.cfg (là où sont écrit les dépôts) se  complète selons la procédure que vous lui avez ordonné à la question (mise à jour) :

  1. Si vous avez choisi oui les dépôts cdrom core non-free et tainted seront inscrit dans le fichier urpmi.cfg , mais non-free et tainted ne serons pas activé par défault.
  2. Si vous avez choisi non, seul le média cdrom seras activé dans le fichier urpmi.cfg.

 

Pour obtenir les dépôts nécessaires, vous pouvez vous rendre sur le mirroir : http://mirrors.mageia.org/distrib

Puis activé les dépôts non-free et tainted à partir du CCM => Configurer les sources pour installé et mettre à des logiciels, puis activé les dépôts nécessaires.

 

 

 

A propos de marc

Depuis le 08 mars 2004, au sein de l’ A.S.C.T, j'ai créé le groupe GNU/Linux dans le cadre de la section informatique. Le 13 septembre 2012, acteur pour la création de Perpinux (GUL PERPIGNAN) PERPINUX sur les rails
Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>